Atelier « Activer sa recherche d’emploi »

Vous avez envie de booster votre recherche d’emploi ? Alors rejoignez l’atelier collectif que j’organise. Je vous attends les vendredi 02, 09, 23 et 30 avril 2021. La force du collectif permet de mutualiser les énergies, de partager et de promouvoir son parcours différemment. Je vous accompagne pour travailler en petits groupes sur votre recherche d’emploi. Lors d’un premier entretien individuel, nous échangerons sur votre parcours et votre recherche.

Dans un premier temps, nous retravaillerons le CV pour qu’il valorise votre expérience en fonction de votre projet professionnel. Nous mettrons la lumière sur ce qui peut valoriser votre parcours. Puis nous travaillerons sur comment vous rendre visible sur le marché. Ensuite, nous travaillerons ensemble sur la préparation de vos entretiens.

Ces ateliers se feront à distance en visioconférence. Les ateliers auront lieu à partir de 4 personnes.

Pour plus de renseignements, contactez moi à l’adresse suivante : avpattier@rh-and-co.com.

CV Vidéo épisode 2 : le fond

Quel est le contenu d’un CV Vidéo ? Maintenant que vous disposez de tous les éléments sur la forme pour le réaliser, il est nécessaire de travailler sur le fond du CV Vidéo. Comme dans un film, il convient d’écrire votre scénario afin d’articuler les thèmes de votre CV vidéo.

Voici 6 conseils pour réussir votre CV Vidéo au niveau du contenu :

Travaillez votre marketing personnel

En préparation de votre speech, travaillez votre marketing personnel, utilisez les outils que nous vous avons conseillé pour préparer votre pitch. Vous ne pourrez rédiger le scénario qu’une fois que vous serez clairs sur vos intentions, sur le message que vous voulez faire passer. Il faut savoir ou vous voulez aller !

Valorisez vos compétences linguistiques

Le CV vidéo offre la possibilité de valoriser vos compétences en particulier linguistiques, prouvez votre aisance dans la langue étrangère requise pour le poste à ce moment-là. Il n’y a rien de mieux que la vidéo pour montrer votre aisance à l’oral.

Modérez les incrustations

Si vous souhaitez incruster des textes concernant des dates clés, des expériences significatives, des logos de vos précédents employeurs, faites-le modérément. Pour marquer les esprits ces incrustations doivent être pertinentes et ne doivent pas nuire à votre professionnalisme

Restez authentique

Ne vous survendez pas, restez naturel et authentique, le CV Vidéo est juste une accroche. Il vous permettra de passer les premières étapes du recrutement mais les entretiens suivront.

Indiquez vos coordonnées

En conclusion de votre CV, n’oubliez pas d’indiquer vos coordonnées. Vous pouvez également mettre un lien sur votre profil linkedin ou votre site internet si vous en avez un.

Si vous hésitez entre une présentation classique ou plus créative, réfléchissez à la cible, aux personnes à qui vous aller communiquer votre Curriculum Vitae. Vous devez être cohérents entre votre discours et votre attitude. Et surtout n’oubliez pas qu’un CV vidéo n’exonère pas d’un CV classique, il faut donc que vous travailliez les deux. Pour préparer vos CV (classique et vidéo), faites-vous accompagner par une experte du développement professionnel, contactez RH&Co.

Recrutement : la vidéo différé

La période de la crise sanitaire a accéléré l’utilisation de la vidéo différé pour les recrutements. Elle permet au recruteur de réduire de 30% son temps passé à la sélection des candidatures. Pour le candidat, comment se préparer à ce type d’entretien d’un genre nouveau et comment rendre attractive sa candidature ?

Qu’est-ce qu’un entretien en vidéo différé ?

Un entretien en vidéo différé est un entretien enregistré par le candidat via une plateforme en réponse à des questions préenregistrées par le recruteur. Le candidat n’interagit pas avec le recruteur. Celui-ci la regarde en différé. Le recruteur prépare ce pré-entretien de recrutement en le structurant sur le fond et la forme. Le recruteur peut préparer des questions ouvertes, des questions à choix multiples, des mises en situation. Il définit le temps imparti pour les réponses.

Après réception des candidatures à l’offre d’emploi, le recruteur sélectionne les profils répondant à son besoin. Ces vidéos différées remplacent les pré entretiens téléphoniques.

Comment se préparer à ce type d’entretien ?

Les candidats disposent d’un délai défini pour réaliser leur entretien en vidéo différé. Ainsi, le postulant peut choisir le jour, l’heure et le lieu où il souhaite réaliser son entretien. Généralement, les plateformes proposent une question test pour s’entraîner et régler tous les détails techniques.

Ce type d’entretien est l’occasion de montrer sa motivation et de valoriser ses compétences (ex langue, aisance à l’orale). L’entretien pourra permettre de faire ressortir ou de valoriser des savoir faire et des savoir être qui ne ressortent pas nécessairement sur le CV.

Pour travailler son aisance devant la caméra, pour se mettre en avant, il est nécessaire de préparer cet entretien afin de se différencier des autres candidats. Certains conseils sont similaires à ceux pour le CV vidéo. Cependant, il faut travailler également son argumentaire, réfléchir factuellement à ses expériences significatives, affiner son mode de communication car les questions ne sont pas connues à l’avance.

L’entretien en vidéo différé n’est qu’un outil de présélection. Il est ensuite suivi des entretiens d’embauche classique. Pour le recruteur, c’est la possibilité de sélectionner plus de profils sur CV. En effet, le visionnage différé de la vidéo est un réel gain de temps par rapport à la pré sélection par entretien téléphonique. Pour le candidat, il a l’opportunité de mettre en avant sa motivation et il augmente ses chances d’être sélectionné s’il a un profil plus atypique. Si vous souhaitez vous préparer à ce type d’entretiens, contactez RH&Co pour un accompagnement personnalisé.

Rentrée 2020 : les nouveaux défis des managers

Cette année 2020 est décidément très particulière. La succession des événements de cette crise sanitaire et économique impacte fortement la vie de l’entreprise et génère de nouvelles problématiques. Les modes de management ont été bousculés par tous ces évènements et ne sortiront pas indemnes de cet épisode. En cette rentrée 2020, nombreux sont les défis qui attendent les chefs d’entreprise et les managers.

Rassurer les collaborateurs inquiets sur leur avenir et sur l’avenir de l’entreprise

Le climat anxiogène et la crise économique qui pointe à l’horizon sont autant de sujets qui inquiètent les salariés. Pour pouvoir travailler sereinement et efficacement, les collaborateurs ont besoin d’avoir une vision claire de leur entreprise et des perspectives d’avenir. Même si l’incertitude règne, une communication transparente permet aux équipes de se sentir impliquées dans les défis à relever.

Remotiver les collaborateurs de retour après plusieurs mois d’activités partielles

Pendant plusieurs mois, les salariés ont été en activité partielle voire en arrêt d’activité. Le retour au rythme régulier, la reprise de trajets parfois longs peut, dans certains cas, s’avérer difficile. Le manager doit être à l’écoute de ses salariés et redéfinir les objectifs. En effet, les objectifs définis en début d’année sont souvent obsolètes voire inatteignables. Il se peut que les nouveaux objectifs définis soient des objectifs à plus court terme afin de s’adapter à la période actuelle.

S’adapter aux normes sanitaires et veiller à faire respecter ces normes

Le port du masque et les autres contraintes qui s’imposent au niveau sanitaire peuvent accentuer la pénibilité au travail. Le rôle du manager sera aussi de veiller à faire respecter ces normes et à les faire appliquer. Le non-respect de ces règles pourra engager la responsabilité de l’Entreprise. Le suivi du protocole défini par le gouvernement sera donc indispensable.

Trouver le bon rythme de travail et intégrer le télétravail dans son management

L’organisation pratique du travail à distance reste un des casse-têtes de la rentrée pour les managers. En effet, une partie des collaborateurs travaille toujours à distance. La question actuelle est donc de savoir si le télétravail se fait à jour fixe ou si les jours changent selon les semaines. Quels rituels conserver ou mettre en place pour garder l’esprit d’équipe ? Le manager devra également s’assurer que le télétravail s’effectue dans de bonnes conditions et qu’il n’accentue pas les risques psychosociaux.

Consolider les équipes et recréer l’alchimie d’équipe

Les équipes ont été fortement impactées ces derniers mois. En effet, les temps informels, les rendez vous réguliers ont été plus compliqués à préserver. La cohésion d’équipe se trouve mise à mal par les règles de distanciation, par le télétravail. Les managers doivent donc se réinventer pour faire vivre l’esprit d’équipe.

Sortir de l’urgence et retravailler sur des dossiers de fond laissés en jachère pendant la crise

Lors de la crise, les entreprises ont traité les urgences. Certains dossiers ne sont plus prioritaires, d’autres le deviennent. Les managers, en fonction de la stratégie d’entreprise devront donc redéfinir les priorités et travailler de nouveau sur des sujets de fond.

Pour conclure, les managers et les chefs d’entreprises devront nécessairement se remettre en question. Relever ces nouveaux défis sera indispensable pour accompagner les entreprises dans la réussite de la sortie de crise ou dans le développement de leurs performances. Le rapport au travail change. Par conséquent, le manager post COVID devra faire preuve d’adaptabilité, d’innovation, d’empathie et d’écoute pour fédérer ses équipes.

Si en tant que manager vous ressentez le besoin de vous faire accompagner pour affronter ces nouveaux défis, faites appel à un coach. Si en tant que chef d’entreprise, vous avez besoin de former vos managers à ses nouveaux challenges, contactez RH&Co.

Le coaching : l’ascension vers les sommets

Lors des coaching individuels et collectifs, je trouve intéressant d’utiliser la métaphore de l’ascension d’une montagne pour imager l’atteinte de l’objectif. Dimanche, je suis allée faire une randonnée dont l’objectif était d’atteindre un sommet avec 900m de dénivelé positif. Cela m’a une nouvelle fois confirmé que ce parallèle reflète le chemin parcouru par mes coachés.

Au début de l’ascension, le randonneur est plein d’énergie et a envie d’atteindre le sommet. De même le coaché est motivé et entreprenant pour atteindre son objectif fixé. Vient ensuite le choix de l’itinéraire, plusieurs options s’offrent aux marcheurs, quelle voie choisir ? Le coaché doit lui aussi choisir le chemin pour atteindre son objectif. Quelles sont les différentes manières d’y arriver, quel choix est le plus stratégique pour lui ? Au fur et à mesure de la montée, les premiers obstacles surviennent telles que les conditions météorologiques (froid, chaleur, intempéries…), des rochers obstruant le chemin…Le coaché aussi sera confronté à des obstacles, à des difficultés imprévues au cours de son parcours. Parfois, il sera nécessaire qu’ils prennent une autre voie pour réussir. Tout comme le randonneur qui pourra être amené à prendre un autre sentier si l’obstacle doit être contourné.

« Soyez accompagné par un guide pour atteindre votre objectif »

Le marcheur sera confronté à des phases de découragement, la montée est trop raide, le corps a du mal à suivre. De même, le coaché pourra passer par des phases de découragement et pourra avoir envie d’abandonner. Cependant, il pourra compter sur son entourage, sur des personnes bienveillantes et sur son coach qui seront présents pour l’aider à avancer. Le randonneur aussi pourra compter sur ses compagnons de cordée pour l’encourager pour trouver les mots, pour le féliciter lorsqu’il aura atteint les étapes intermédiaires.

 Il se peut que, lors de l’ascension, le randonneur est besoin de s’arrêter au refuge pour reprendre de l’énergie. Le coaché peut également avoir besoin de faire une pause et se ressourcer dans un cadre protecteur pour réalimenter son énergie positive. Il aura également à sa disposition toutes les expériences qu’il a vécu précédemment et qui lui ont permis d’avancer dans son parcours. Le marcheur trouvera également dans son sac à dos et dans ses entraînements tout ce qui pourra lui servir pour faciliter l’ascension.

Les derniers mètres seront pour certains les plus durs, pour d’autres la vue du sommet les redynamisera. Quoi qu’il en soit, lorsque l’objectif sera atteint, le coaché/le randonneur sera fier d’avoir atteint ce sommet. Certains préfèreront faire une pause avant de se relancer dans l’aventure, d’autres auront des envies d’aventures plus ambitieuses.

La métaphore du randonneur en montagne est un beau parallèle pour imager le parcours du coaché dans l’atteinte de son objectif.

Si vous aussi, vous avez envie d’atteindre de nouveaux sommets, alors faites-vous accompagner par un coach qui vous guidera pour arriver à réaliser votre objectif.
Visez toujours plus haut, soyez accompagné par RH&Co !

Rentrée : Je passe à l’action, Je me fais accompagner par un coach

La rentrée 2018 sera une rentrée différente des précédentes. En effet, il est maintenant venu le temps de passer à l'action et de se fixer de nouveaux objectifs professionnels. Les enfants changent de classe, de professeur, pourquoi ne pas changer de travail et de...

COACHING COLLECTIF : la force du Groupe au service de son objectif

Qu’entend-on par coaching collectif ? Un groupe qui a le même objectif individuel est accompagné par un coach pour atteindre chacun cet objectif. Il n’est pas nécessaire que le groupe se connaisse au préalable. En revanche, il est indispensable d’établir des règles...

Rh&Co : article dans la Voix de l’Ain

On parle de Rh&Co dans la presse locale : article du 02/02/2018 dans la voix de l'Ain