DRH TEMPS PARTAGE : 5 raisons d’y avoir recours

Le DRH (Directeur Ressources Humaines) ou RRH (Responsable Ressources Humaines) à temps partagé accompagne le chef d’entreprise sur tout ou partie de sa gestion des ressources Humaines. La fréquence d’intervention hebdomadaire ou mensuelle est déterminée selon les besoins de l’entreprise. Cette intervention s’inscrit dans la durée.

Pourquoi recourir à un DRH/RRH temps partagé ?

DRH temps partagé : les intérêts d'y recourir
  • Faire appel à un PROFESSIONNEL EXPERIMENTE qui s’appuiera sur son expérience mutualisée pour répondre aux besoins en Ressources Humaines de votre entreprise. La gestion RH nécessite une expertise que vous soyez une TPE, une PME ou un groupe multinational. L’intervention d’un DRH ou RRH temps partagé vous permet de disposer d’une ressource opérationnelle immédiatement qui pourra gérer les problématiques RH propres à votre structure.
  • Afin de pouvoir vous DECHARGER. Ce professionnel expérimenté vous accompagne et vous permet de vous laisser du temps pour vous concentrer sur votre cœur de métier, vos actions stratégiques et le développement de votre entreprise. Vos salariés seront satisfaits d’avoir un interlocuteur RH à l’écoute de leur vie dans l’entreprise. Il peut également prendre en charge l’encadrement de votre chargé de Ressources Humaines ou de votre équipe RH si vous en avez une.
  • Réaliser un GAIN ECONOMIQUE. En fonction de votre taille d’entreprise, votre besoin d’une personne en charge des ressources humaines varie. Vous pourrez en fonction de vos problématiques RH et de votre budget définir le rythme d’intervention.
  • Etre REACTIF aux besoins en ressources humaines de votre entreprise. La présence régulière au sein de l’entreprise permet aux DRH temps partagé de s’adapter aux sujets RH du moment (ex : recrutement, conflit, sanction, promotion…)
  • Disposer d’une gestion des Ressources Humaines ADAPTEE à vos besoins. En faisant appel à un DRH ou RRH temps partagé vous disposerez des mêmes compétences qu’une entreprise plus grande. Vous pourrez vous doter d’outils et de processus adaptés à votre activité, ajustés à vos besoins et à votre réalité.

Alors n’hésitez plus, prenez contact avec RH&Co qui propose ce type de service et qui vous éclairera sur ce mode de prestation selon vos besoins spécifiques.

Procrastination ou éloge de la paresse ?

Procrastination VS Action

Votre To Do List est remplie et pourtant, vous n’arrivez pas à vous y mettre. Vous remettez à plus tard des tâches que vous vous êtes fixés. Bref, vous PROCRASTINEZ! Cette procrastination est elle liée à un plaisir de paresser ou fait-elle partie d’une stratégie d’évitement ?

Pourquoi je procrastine ?

La première question à se poser est pourquoi ai-je tendance à procrastiner? Cette tendance relève t’elle plutôt du manque d’envie, de la baisse de motivation ou cache t’elle une peur ? Il est parfois plus facile de se cacher derrière la procrastination que d’affronter ses peurs : peur de l’imperfection, d’être jugé, de l’échec, de la réussite, d’éprouver certaines émotions, de mal faire, du changement.. Transformez vos peurs en désirs. Par exemple, j’ai peur de proposer un projet qui ne satisfasse pas mon client -> j’ai le désir de bien faire mon projet pour gagner cet appel d’offre. Et demandez vous quels seraient les risques à réussir et si vous êtes prêts à affronter ces risques.

Si vous manquez d’envie, n’essayez pas de vous forcer à avoir envie, vous obtiendrez l’inverse ! Octroyez vous plutôt une récompense lorsque la tâche est réalisée et pour la réaliser, découpez cette tâche en plusieurs actions sur un temps limité.

Il est parfois bon de procrastiner !

Cependant, la procrastination peut être utile. En effet, certaines situations se débloquent d’elle-même en laissant passer du temps. Il est parfois nécessaire de laisser infuser ses idées/ ses dossiers pour avancer dans leur structuration. Paresser ou faire autre chose que ce que j’avais prévu de faire peut générer de la créativité. De plus, certains ont besoin de l’adrénaline générée par la préparation au dernier moment pour être efficace. Et si vous aimez procrastiner et que cela ne vous pose pas de problèmes, alors CONTINUEZ !

En revanche, si la procrastination vous freine dans vos projets et que vous souhaitez sortir de cette spirale, alors faites-vous accompagner par un coach. Rh&Co est là pour vous aider à trouver les solutions personnalisées pour éviter la procrastination.

PS: je vous conseille l’écoute de l’émission de France Inter « Grand bien vous fasse » du 25/09/2018 sur le thème « J’arrête de tout remettre au lendemain ».

Osez sortir de votre zone de confort!

4 conseils pour sortir de votre zone de confort

Parfois, la vie vous donne des coups de pouce et vous fait sortir de cette zone de confort que vous chérissiez. Vous verrez si vous ne l’avez pas déjà expérimenté, vous apprécierez et vous en redemanderez !

Voici 4 étapes que je vous invite à faire si vous souhaitez sortir de votre zone de confort :

  • Identifiez votre zone de confort

Votre zone de confort est votre environnement familier dans lequel vous avez vos habitudes. Cette routine n’est pas forcément agréable à vivre mais vous la connaissez. Par exemple, pour aller travailler; vous faites un trajet d’une heure embouteillé. Ce n’est pas plaisant mais vous en avez l’habitude. De même, vous pouvez avoir un boulot dans lequel vous ne vous épanouissez plus mais qui ne vous demande pas d’effort.

  • Précisez l’objectif qui vous fera sortir de cette zone

Chacun pourra se demander ce qu’il y a au-delà de ses rêves. Quel(s) objectif(s) ai-je envie d’atteindre ?

  • Commencez par mettre en place des petits pas pour en sortir

Sortir de sa zone de confort, c’est commencer par sortir de sa routine. Explorez un nouveau pays est un très bon exercice pour s’entraîner. Vous serez obligé de changer vos habitudes, d’avancer sans vos repères habituels, d’expérimenter. Vous découvrirez alors les premiers bénéfices de ces nouveautés : élargir sa vision du monde, apprendre, découvrir de nouvelles cultures, de nouveaux horizons…

  • Jetez vous et surpassez vos peurs

La sortie de la zone de confort ne pourra se réaliser que si la motivation pour y arriver est supérieure aux peurs qu’elles génèrent. Libérez-vous du connu ! Osez affronter vos peurs qui vous freinent dans vos projets.

Un conseil pour devenir maître de votre avenir et vous mettre en action : Appuyez vous sur le socle de vos valeurs. N’éliminez pas votre zone de confort, étendez la !

Pour que vos rêves deviennent réalité, croyez en vous! Faites preuve de persévérance et restez positifs.

Si vous avez besoin d’être accompagné dans ce challenge, contactez RH&Co

L’entretien professionnel VS l’entretien annuel

Entretien professionnel ou entretien d’évaluation, quels sont ces différents types d’entretien? Quelle est leur utilité ? Les salariés, les managers et les chefs d’entreprise se perdent dans toutes ces appellations et dans le contenu de ses entretiens. De plus, en fonction des entreprises, l’entretien d’évaluation peut revêtir différents noms : entretien de performance, entretien individuel annuel…

Depuis 2014 et l’évolution de la loi sur la formation professionnelle, l’entretien professionnel est obligatoire tous les 2 ans. Il doit aussi être systématiquement proposé à tout salarié qui reprend son activité après une période d’interruption dans des cas définis précisément. Cet entretien vise à permettre au salarié d’envisager ses perspectives d’évolution et d’identifier ses besoins de formation nécessaires à la tenue de son poste, de ses futurs postes et de son employabilité.

En revanche, l’entretien d’évaluation est un outil managérial que peut choisir de mettre en place librement l’entreprise (sauf si prévu dans la convention collective). Si elle décide de le mettre en place, elle devra le faire pour tous ses salariés. Cet entretien sera l’occasion pour le salarié de faire avec son manager le bilan de l’année écoulée, de définir les objectifs pour l’année à venir. Il permet également d’échanger sur les perspectives d’évolution salariale et les opportunités d’évolutions professionnelles.
La définition de critères factuels selon une grille facilement exploitable permettra de limiter le risque d’évaluation subjective.

L’entretien professionnel ne se substitue donc pas à l’entretien d’évaluation puisqu’il n’intègre pas l’évaluation de la performance professionnelle. Cependant, ils peuvent être complémentaires. Les deux entretiens peuvent être réalisés à la suite l’un de l’autre. Dans ce cas, il sera nécessaire de bien distinguer le contenu et la formalisation de chacun des entretiens. Si vous avez besoin d’aide pour mettre en place au sein de vos entreprises ces deux types d’entretien, RH&Co peut vous accompagner dans cette démarche.


Le défi du recrutement en TPE/PME

Le défi du recrutement en TPE/PME

En 2018, 61% des PME ont éprouvé des difficultés pour le recrutement du personnel nécessaire à leur développement. Cet exercice représente une source d’angoisse pour les dirigeants de TPE/PME. Les chefs d’entreprise ont plusieurs casquettes dont celles des Ressources Humaines et plus particulièrement le recrutement qui n’est pas leur spécialité. Et si les dirigeants de PME se servaient de cela comme d’un atout ?

Recruter est un défi à plusieurs titres. D’une part, il nécessite du temps pour mettre en place le processus : définition du besoin, recherches de candidats, sélection du futur collaborateur et intégration du candidat retenu. D’autre part, l’énergie à déployer pour préparer ce recrutement en développant son réseau, en travaillant sur sa marque employeur est conséquente.

Chef d’entreprise, profitez donc de votre inexpérience dans le domaine pour être original et vous différencier de vos concurrents qui recrutent. Innovez dans vos annonces sur les réseaux sociaux, sur les sites de recrutement. Travaillez avec vos collaborateurs actuels pour réfléchir ensemble sur le meilleur moyen d’attirer les profils recherchés. Mettez en avant un projet d’entreprise plutôt qu’un poste. Les candidats sont sensibles à l’image que vous véhiculez.

Et si vous cherchiez des candidats dans des viviers auxquels vous n’avez pas pensé ? Dans vos bassins d’emploi, il existe surement des associations de retour à l’emploi qui accompagnent des personnes motivées à réintégrer une entreprise. Appuyez vous aussi sur les réseaux d’anciens élèves des écoles qui forment dans votre domaine.

Et pour finir un dernier conseil, lorsque vous avez trouvé votre perle rare, ne négligez pas l’intégration et la période d’essai. En  effet, un collaborateur qui part en court de période d’essai, cela coûte cher  à l’entreprise. De plus, vous allez devoir relancer tout votre processus d’embauche et vous risquez de nuire à votre image de marque employeur. La fidélisation commence dès la signature du contrat.

Je vous souhaite de beaux recrutements pour de beaux développements économiques. Si vous avez besoin de vous faire accompagner pour tout le processus ou une partie de celui-ci, faites appel à des professionnels, contactez RH&Co.

POSITIVER POUR AVANCER

Positiver c’est « Présenter, envisager quelque chose sous un angle positif, constructif ; faire preuve d’optimisme » (définition du Larousse). Et rappelons que le terme positif se définit ainsi « qui tient compte des réalités, qui a le sens pratique ». Il n’y a donc rien d’utopiste dans le fait d’être positif.

Demandez à un collaborateur ou un étudiant de s’évaluer sur un projet, il va, de manière générale, commencer par relever ce qui ne va pas, les points qui restent à débloquer et enfin, s’il n’oublie pas, il relèvera ce qui fonctionne bien.  Changeons de prisme, habituons nous à commencer par le POSITIF, à valoriser nos actions.

SOURIRE POSITIF

Etre positif est contagieux. Donc, incitez votre entourage, vos collaborateurs à avoir un regard positif sur les événements de la vie. Par exemple, l’approche positive peut se matérialiser par un sourire. Un sourire ça se voit,  ça s’entend et ça détend. Il est beaucoup plus difficile de s’opposer à quelqu’un qui vous sourit ! Si vous êtes pessimiste par nature, que vous voyez toujours le verre à moitié vide, alors suivez les conseils ci-dessous.

Concrètement, comment on s’y prend pour positiver?

Faites un exercice simple, très simple pour commencer et ancrer en vous le positivisme. Notez chaque jour, 3 situations positives personnelles ou professionnelles qui vous sont arrivées. Vous pouvez faire de même en entreprise. Au début de votre réunion hebdomadaire, faites un tour de table et demandez aux participants trois choses positives professionnelles qui leur sont arrivées au cours de la semaine écoulée. Au début, l’exercice peut s’avérer difficile mais en le pratiquant régulièrement vous y arriverez beaucoup plus facilement. Et surtout, vous serez tous dans de bonnes dispositions pour réaliser la réunion.

Si vous avez besoin d’aide pour ancrer de nouvelles pratiques positives, alors n’hésitez pas à vous faire accompagner. RH&Co est là pour vous aider.

Procrastination ou éloge de la paresse ?

Votre To Do List est remplie et pourtant, vous n'arrivez pas à vous y mettre. Vous remettez à plus tard des tâches que vous vous êtes fixés. Bref, vous PROCRASTINEZ! Cette procrastination est elle liée à un plaisir de paresser ou fait-elle partie d'une stratégie...

Talents ou compétences ?

Le talent est devenu un mot très utilisé ces derniers temps. A l’heure où, en entreprise, le terme de talent management se développe et est formalisé dans les intitulés de poste des responsables RH renommés « talent manager » et prend le pas sur la gestion et le...

Les 7 étapes de la recherche d’emploi

Le processus de recherche d’emploi est souvent un frein pour se lancer dans cette aventure. En effet, après plusieurs années dans son entreprise, on souhaite changer de job ou on se retrouve pour X ou Y raisons en position de recherche d’emploi. Or, la perspective de...

Recherche d’emploi : 7 Actions pour réussir

Pour certains, la rentrée ne rime pas avec la reprise de la routine quotidienne métro-boulot-dodo. En effet, les chercheurs d’emploi se sentent parfois un peu délaissés et isolés lors de cette frénésie de la rentrée. Les enfants et les étudiants reprennent le chemin...